Comment écrire un article intéressant ?

par | Avr 28, 2020

😱 Le blog est fermé !

Tout le contenu devient privé.

Chaque mois, j'offre un module de formation à mes abonnés, et celui du mois précédent est mis en vente.

Inscris toi maintenant pour bénéficier de tous les suivants en avant première.

Alors que certains passent des mois à se demander comment avoir de nouveaux visiteurs, toi, tu te demandes comment retenir tes visiteurs.

Je vais te répondre immédiatement : avec des processus emphatiques. C’est-à-dire, en te mettant à la place de ton lecteur.

Comment écrire un article avec empathie ?

Générer de l’empathie envers ton prospect, c’est une étape compliquée. Ne t’en fais pas, tu n’es pas du tout le seul. Et je ne dis pas qu’il est simple d’émuler les ressentis de ton lecteur.

Tu sais aussi bien que moi que l’objectivité est impossible. Alors s’immerger dans la subjectivité d’un autre…

Si tu ne me connais pas encore, je t’apprends alors que je suis diplômée de psychologie. On peut dire que se mettre à la place de quelqu’un est un peu ma -formation professionnelle… Car, étant autiste Asperger, je n’ai que mes outils pour générer une empathie adéquate.

Autrement dit : si j’y arrive, tu vas y arriver !

Comment se poser les bonnes questions pour rédiger un article

Nous allons détailler ensemble les 7 questions que tu dois te poser pour rédiger un article qui retient ta cible.

1. Comment rédiger un article qui intéresse tout le monde ?

C’est une question à laquelle je peux répondre sans trop hésiter : c’est impossible.

Tu ne peux pas t’adresser à tout le monde quand tu rédiges. Il faut que tu cibles un persona. C’est un individu fictif qui intègre toutes les caractéristiques typiques de ton lecteur idéal. Je suis actuellement en train de préparer une formation sur les persona, tu peux demander à être prévenu(e) quand elle sera prête ?

Donne lui un prénom, un âge, demande toi qu’est-ce qu’il aime dans la vie… Essaye de répondre à des normes qu’il apprécie. Notamment sur la tonalité langagière.

J’espère que tu apprécies ce tutoiement d’ailleurs, sinon tu aurais quitté la page, j’imagine ? Peut-être pas… Voyons pourquoi.

2. Comment rédiger un article sans objectif final ?

Quelle est ton intention lorsque tu rédiges ? Beaucoup de free-lances publient dans l’unique intérêt d’avoir du contenu. Je vais te dire un secret : Ton lecteur n’est pas dupe, il reconnait un contenu de remplissage…

Il est grand temps que tu donnes un objectif à tes rédactions. D’abord, demande toi l’objectif final qu’elles servent. Et surtout, demande toi par quels moyens.

Si tu cherches à vendre une formation (comme c’est mon cas, je l’avoue..!), alors comment vas-tu t’y prendre ? Vas-tu juste dire que tu as une formation à vendre ? Ou vas-tu nous montrer un peu ce que tu as dans le ventre et prouver ta pertinence sur le propos ?

3. Comment souler le lecteur avec ton objectif ?

On le voit venir, ce blogueur qui veut s’en mettre plein les fouilles… Celui qui place 50 produits par paragraphes et nous rebat les oreilles avec le prix exceptionnel de sa formation pour apprendre à vendre des formations pour devenir riche..

Ah, ça y est, tu viens de comprendre. Il ne faut pas saouler ton lecteur avec ton produit. Si tu lui en as parlé une fois, aucune raison qu’il l’oublie. Et s’il estime que ce n’est pas intéressant et que tu ne fais pas tes preuves avant de lui en reparler… Il se dira juste que tu n’as pas remarqué que tu n’es pas intéressant.

C’est un problème de taille, je suis d’accord ! Passons à la question suivante.

4. Comment rédiger un article qui apporte une véritable valeur.

Une notion centrale en marketing, c’est la proposition de valeur. À l’heure du content shock, tu n’as pas tellement le choix : tu dois proposer du contenu de valeur, sinon le lecteur ira acheter ailleurs.

Pour cela, c’est pas très compliqué : que cherche ton lecteur ? Quelle information capitale peut répondre à son besoin ?

Tu as déjà une certaine valeur sur le marché. D’ailleurs ton offre est certainement unique. Alors pourquoi tu n’aides pas ton prospect à le comprendre ?

Imagine un problème courant que rencontre ta clientèle et aide la avec un article comme celui-ci.

5. Comment rédiger un article avec bonne humeur ?

Moi, j’adore rédiger en imaginant que je te raconte des blagues. C’est un ton un peu léger, qui tend vers l’humour parfois mais reste cordial. Comme un café. Tu veux du sucre ?

Voilà, on se décontracte, et on rédige comme on parlerait à notre fameux persona. Ce n’est pas parce que l’école ne t’a montré que Jules Verne qu’il est O-BLI-GÉ d’avoir l’air pompeux et ennuyeux en rédigeant…

6. Comment rester pédagogique quand on rédige un article ?

Des phrases courtes, à la voie passive. Une idée par paragraphe, un seul objectif par article.

Plus tu complexifie les choses, plus tu vas perdre ton lecteur. Et tu ne veux pas qu’il se perdre, n’est-ce pas ? Non, car tu veux qu’il t’apprécie.

Et un peu d’émotions. Les émotions, ça facilite la mémorisation… J’ai écrit un super article sur la rédaction émotionnelle si cela t’intéresse d’ailleurs !

7. Rédiger un article intéressant, comment structurer son article ?

Il est important de convaincre ton lecteur en 4 secondes. Tu dois lui prouver que tu l’as compris.

Ensuite, il t’accordera quelques secondes supplémentaires pour voir si le contenu présenté lui convient. Le mieux reste alors de lui annoncer le plan.

Considère qu’à chaque seconde où il reste, tu en gagnes 2. Pourquoi ? Parce que l’humain déteste avoir l’impression d’avoir investi à tort. On appelle cela le biais des coût irrécupérables…

Un dernier conseil pour la route

Reviens sur ton article dans quelques mois, pour lui apporter quelques retouches. Tous les anciens lecteurs ne bénéficieront pas de tes nouvelles lumières, mais tu continueras à avoir de nouveaux visiteurs…

En plus, Google A-DORE les optimisations d’un contenu. Il est possible que tu gagnes quelques places.

Récapitulatif :

  1. Un article s’adresse à quelqu’un. Il est plus facile d’avoir de l’empathie pour un persona précis que pour un utilisateur lambda.
  2. Ton article doit servir un objectif final.
  3. Tu ne peux pas lasser le lecteur avec ton objectif final, fais tes preuves.
  4. Répond aux besoins du lecteur.
  5. Ne te prends pas la tête sur les formulations : sois toi-même et garde ton persona en tête. C’est à lui que tu t’adresses.
  6. Un contenu simple, avec quelques émotions qui parsèment tout ça.
  7. Tu as 4 sec de lecture pour le convaincre de rester 10 secondes de plus.
  8. Optimise. C’est le maître mot en marketing de toute façon !

Axelle Abbadie – Consultante marketing de contenu (UX – SEO – Stratégie)

Je suis entrée dans le marketing par la SEO et le graphisme, en autodidacte. Durant 2 ans, j’ai accompagné des entrepreneurs individuels dans leur démarche marketing, organisationnelle et qualitative. Pour mieux m’adapter aux entrepreneurs individuels, j’ai complété ma boite à outils : je suis diplômée de psychologie, de l’Université Toulouse Jean Jaurès. Actuellement sous le statut Étudiant-Entrepreneur, au dispositif PÉPITE de Toulouse, je me dirige vers un diplôme d’ingénieur en pédagogie.

Je suis aussi passionnée de photographie et grande consommatrice de chicorée ✌️

Tu veux mon livre blanc ?

Donne moi ton adresse mail que je te l'envoie. Il est possible que je te prévienne quand un nouveau livre blanc ou contenu gratuit sera disponible. De plus, tu recevras ma newsletter 🚀

 

Merci 👌 C'est reçu, je t'envoie ça !

La formation sort bientôt !

La formation sort bientôt !

Tu peux être informé(e) en avant première en t'inscrivant sur cette liste.

 

Merci 👌 Je t'enverrai un petit mail!

Un petit doc qui reprend les bases !

Donne moi ton adresse mail que je te l'envoie. Il est possible que je te prévienne quand un nouveau livre blanc ou contenu gratuit sera disponible. De plus, tu recevras ma newsletter 🚀

Merci 👌 C'est reçu, je t'envoie ça !

Des usagers qui construisent un projet de connaissance avec des livres et cela illustre parfaitement la pédagogie

J'offre mes modules aux inscrits !

Via Nebula ferme son blog, car je souhaite me soustraire aux contraintes liées au SEO.

Tous les mois, reçois :

- Du contenu exclusif en PsychoMarketing
- Plein d'outils pour travailler en accord avec ton éthique
- Une sélection des meilleurs articles qui forgent ma pratique

Tout cela gratuitement !

Chaque mois, le dossier précédent devient payant 😉 Alors n'attends pas...

Merci 👌 N'oublie pas de confirmer ton email !