Pourquoi passer au Slow Content ?

par | Mai 18, 2020

On entend parler du slow content pour remédier au content-shock.. Mais, concrètement, pourquoi tu priverais le marché de ton flot de contenu ?

Parce que le contenu rapide au détriment de la qualité est un fléau pour ton entreprise !

Tu perds du temps !

Prendre son temps pour rédiger du contenu de qualité ne demande pas toujours d’y consacrer plus de temps …

Exit la précipitation

Tu le vois, cet article en retard ? Que tu rédiges dans le speed ? Voilà, celui-là il consomme TROP d’énergie. Et cette énergie, tu vas la perdre sur une autre tâche. Ou pire… Sur ta vie en dehors du travail.

En plus, lorsqu’on se précipite, on fait de nombreuses erreurs et on doit les corriger ces erreurs. Tu vois ce temps perdu à corriger les erreurs ? C’est du temps que tu vas économiser en Slow content.

La pertinence ..

Voici de nombreux arguments pour te réveiller. Si tu te reconnais, alors attention, ta marque pâtit de ton organisation.

Oublier que la rédaction est un moyen de communiquer et non le but

Oui, quand on rédige pour rédiger, on perd le plaisir de la rédaction. On confond but et moyen et plus rien ne va. Rédiger pour publier, c’est parfois oublier l’essentiel derrière une rédaction : l’intention du lecteur.

Si tu perds son intention, tu rédiges dans le vide. Il ne cliquera pas. S’il clique, il ne lira pas. S’il lit, il ne convertira pas. Le slow content permet de se rappeler le but d’une rédaction.

Tu n’as pas le temps de te relire convenablement..

D’ailleurs, ton contenu est peut-être approximatif. Et c’est un problème. Personne ne veut d’un freelance approximatif. Car oui, ton contenu, c’est ta vitrine, rappelle toi !

As-tu vérifier tes sources ? Es-tu dans le bon mood dans ta rédaction ? La cordialité, les fautes d’orthographe ?

Ton prospect a l’impression que lui manques de respect

Quand tu fournis un contenu peu qualitatif, et qu’il t’accorde son attention, le lecteur pourrait être ennuyé, ou irrité. Et à ce moment là, il vit des émotions désagréables. C’est la dernière chose que tu souhaites, je pense.

Tes métriques SEO ..

Rapide revue des métriques dont on va parler…

  • Score Onpage
  • CF CitationFlow
  • TF TrustFlow
  • DA Domain Autority

Le score « On Page »

Ce score est attribué en fonction de la « crawlability » de ton site. En français, on peut dire que c’est un peu « un diner presque parfait » pour les robots…

Ton score sera plus élevé si tu utilises les bonnes balises, que ton code est propre, et que ton langage est correcte.

Si ton site n’est pas crawlable, il sera difficile de lui attribuer une bonne place sur la SERP1Search Engine Results Page : la page de résultats

CitationFlow

Le CF est un score calculé sur le nombre de backlinks de ton site…

Un backlink, c’est un lien qu’un autre site envoie vers le tien. Si ce que tu dis sur ton site n’est pas pertinent, tu n’auras pas de backlink.

Et pourtant, pour Google, c’est important le CF..

TrustFlow

C’est le score de fiabilité du contenu. Comment ? Grâce à la comparaison de ton contenu et de tes backlinks.

Si ce sont des sites pourris qui te backlink, tu auras un TF pourri… C’est une métrique qui va pondérer l’efficacité du CF. Tu peux avoir un excellent CF mais un TF ras les paquerettes.

L’autorité du domaine

C’est une belle tambouille des autres scores (et de nombreux que je n’ai pas cité).

Si l’un deux faiblit, le DA faiblit. C’est ainsi. Pourtant, il s’agit du score final le plus important pour ta capacité à rank rapidement sur une requête …

Slow content et SEO…

On estime qu’il faut plusieurs heures pour optimiser un article autour de mots clés… Et de nombreuses autres pour obtenir des liens qui pointent vers son site. Crois-tu qu’un article bâclé puisse faire remonter tes métriques ?

Garder le plaisir de rédiger ?

J’ai gardé ce point là pour la fin..

Car, tout ce que j’ai expliqué plus haut, ce sont des moteurs pour toi et ton business…

Qu’est-ce qui crée le plaisir de rédiger ?

Le sourcing

Si tu es tout le temps dans le speed, comment peux-tu sourcer correctement tes articles ?

On parlait des sources plus haut, mais il n’y a pas que la relecture qui pâtit d’un manque d’organisation ou d’un précipitation.. Tu as le plaisir à chercher des idées de contenu, des concepts drôles à partager..

Je passe des jours à lire de nombreux articles sur de nombreux supports pour m’inspirer. C’est vraiment ce qui me permet de progresser mais aussi de garder le plaisir dans ma rédaction.

Le partage

Je vois ces articles de blog qui donnent le sentiment que le blogueur a juste posé son pavé et s’en est allé. Tu les vois ces articles ? Y a tout : c’est pertinent, ça répond à un besoin, la tonalité est la bonne mais… Ça manque de temps. De maturation.

Cette maturation, elle est palpable lorsque le rédacteur a pris plaisir à partager une information, une astuce ou une étape de sa vie. C’est une étincelle particulière dans un texte. On sent la rondeur des formulations pédagogues.

Comme un prof qui aime enseigner. Ça te dit quelque chose ? Voilà, pareil. N’oublie pas ce plaisir de transmettre ta passion, ton métier, ce qui t’habite.

La satisfaction

Quelques objectifs :

  • Le plaisir d’être lu, de plaire
  • D’être utile
  • De convertir

Le plaisir d’atteindre un objectif, en somme. Et si tu n’y parviens pas, tu perdras d’abord confiance en toi. Puis, doucement, le plaisir d’écrire. Alors que tu es à 🤏 ça d’avoir le bon mindset et progresser !

Que dis-tu de découvrir quelques anciens articles qui peuvent te faire progresser ?

Je changerai de temps en temps la liste ?

Conclusion

Très brève, mais efficace : prends ton temps.

Écris moins, mais approfondis tes processus de rédaction..

J’aimerais avoir votre avis sur cet article ?

Axelle Abbadie – Consultante marketing de contenu (UX – SEO – Stratégie)

Je suis entrée dans le marketing par la SEO et le graphisme, en autodidacte. Durant 2 ans, j’ai accompagné des entrepreneurs individuels dans leur démarche marketing, organisationnelle et qualitative. Pour mieux m’adapter aux entrepreneurs individuels, j’ai complété ma boite à outils : je suis diplômée de psychologie, de l’Université Toulouse Jean Jaurès. Actuellement sous le statut Étudiant-Entrepreneur, au dispositif PÉPITE de Toulouse, je me dirige vers un diplôme d’ingénieur en pédagogie.

Je suis aussi passionnée de photographie et grande consommatrice de chicorée ✌️

Tu veux mon livre blanc ?

Donne moi ton adresse mail que je te l'envoie. Il est possible que je te prévienne quand un nouveau livre blanc ou contenu gratuit sera disponible. De plus, tu recevras ma newsletter 🚀

 

Merci 👌 C'est reçu, je t'envoie ça !

La formation sort bientôt !

La formation sort bientôt !

Tu peux être informé(e) en avant première en t'inscrivant sur cette liste.

 

Merci 👌 Je t'enverrai un petit mail!

Un petit doc qui reprend les bases !

Donne moi ton adresse mail que je te l'envoie. Il est possible que je te prévienne quand un nouveau livre blanc ou contenu gratuit sera disponible. De plus, tu recevras ma newsletter 🚀

Merci 👌 C'est reçu, je t'envoie ça !

Des usagers qui construisent un projet de connaissance avec des livres et cela illustre parfaitement la pédagogie

J'offre mes modules aux inscrits !

Via Nebula ferme son blog, car je souhaite me soustraire aux contraintes liées au SEO.

Tous les mois, reçois :

- Du contenu exclusif en PsychoMarketing
- Plein d'outils pour travailler en accord avec ton éthique
- Une sélection des meilleurs articles qui forgent ma pratique

Tout cela gratuitement !

Chaque mois, le dossier précédent devient payant 😉 Alors n'attends pas...

Merci 👌 Tu recevras le dossier du mois !